Opéra de Lyon

lyon-opera-lyon

En 1753, il est décidé de confier la construction d’un théâtre lyonnais à Jacques-Germain Soufflot au cœur des jardins de l’actuel Hôtel de Ville. C’est ainsi que trois ans plus tard naîtra le théâtre du quartier Saint-Clair qui fera découvrir au public lyonnais les plus grands chefs d’œuvre des célèbres dramaturges de l’époque (Corneille, Racine, Molière, Beaumarchais). En 1826, l’édifice est ravagé par un incendie. On envisage alors immédiatement la reconstruction d’un temple dédié à l’art et à la culture qui sera confiée à Antoine-Marie Chenavard et Jean-Marie Pollet : l’Opéra de Lyon sort de terre en 1831.

Pendant près d’un siècle et demi, l’Opéra de Lyon conservera sa silhouette initiale. En 1986, la ville de Lyon confiera à Jean Nouvel la restauration complète du monument qui a pâti des effets du temps. L’audacieux architecte conservera les façades restées intactes reconnaissables par leurs magnifiques arcades qui s’ouvrent sur la Place de la Comédie. Ceci dit, il transformera considérablement l’intérieur du bâtiment afin de lui offrir une seconde vie et apportera une contribution architecturale majeure en coiffant le socle historique d’une splendide verrière voûtée qui fait l’originalité de l’édifice et la fierté des Lyonnais.

Même si vous n’avez pas la chance de pouvoir assister à une représentation, nous vous invitons à faire un détour du côté de l’Opéra de Lyon. Vous pourrez y admirer les huit muses* (et oui, la neuvième manque à l’appel !) qui posent gracieusement sur la façade principale. Et pour les amateurs de breakdance, sachez que de nombreux groupes de danseurs plus talentueux les uns que les autres donnent régulièrement des spectacles de rue improvisés pour le plus grand bonheur des passants !

  • Les monuments marqués d’un astérisque font l’objet de descriptions plus détaillées dans la rubrique « monuments insolites ».

 

Place de la Comédie,

69001 Lyon

Leave a Comment