Montée de la Grande-Côte

La Mère Cottivet ne vous dit certainement pas grand chose… Pourtant à la fin du XIXème siècle, ce personnage de fiction inventé par l’humoriste Louis-Elie Périgot-Fouquier connaissait un succès populaire équivalent au célébrissime Guignol en particulier grâce à son passage hebdomadaire sur Radio Lyon qui rythmait la vie des Lyonnaises et des Lyonnais. Personnage fantasque, figure populaire, concierge au vieux parler lyonnais, elle aimait rappeler à ses admirateurs qu’elle habitait au « cent moins un » de la Montée de la Grande-Côte (n°99) et commençait toutes ses interventions radiophoniques par la phrase culte « En descendant montez donc, vous verrez le petit comme il est grand ! ». La Montée de la Grande-Côte, jadis fortement ancrée dans la vie populaire lyonnaise, reste aujourd’hui une rue emblématique de la vie lyonnaise. Parmi la multitude de montées qui relient le centre de la ville à ses collines, elle est la plus ancienne et relie la Place des terreaux au Plateau de la Croix Rousse. Pour celles et ceux qui auront le courage de grimper à son sommet, sachez qu’elle vous récompensera par une vue imprenable sur notre chère ville de Lyon…

Montée de la Grande-Côte,

69001 Lyon

Leave a Comment