Jardin du Musée des Beaux-Arts de Lyon

lyon-jardin-du-musee-des-beaux-arts-de-lyon

Perdu au milieu de la turbulente et asphaltique place des Terreaux, se cache ce merveilleux petit écrin de verdure à l’histoire fascinante que seuls les Lyonnais les plus avertis connaissent. Situé au cœur de l’enceinte d’un ancien couvent du VIème siècle devenu « Abbaye Royale », ce jardin a vu déambuler nombre de nonnes en quête de spiritualité et enferme en son sein les secrets les plus mystiques. D’étranges créatures animales y seraient apparues, certaines religieuses possédées par le démon se seraient abandonnées là aux plaisirs de la chair. On raconte même que le fantôme d’une ancienne abbesse errait dans les allées et venaient hanter les jeunes premières, nouvellement promises à Dieu. Entièrement rénové en 1659 par l’architecte Paul de Royer de la Valfenière qui en a fait un véritable palais miniature de la renaissance italienne, ce jardin sera déserté par les femmes de Dieu après la Révolution. L’abbaye deviendra successivement un dépôt de linge, une école dédiée aux Beaux-Arts, un Tribunal de Commerce, une salle de concert (dans laquelle se produira même le brillant Franz Liszt !), une bibliothèque puis, le Musée des Beaux-Arts de Lyon. Si vous souhaitez pénétrer dans ce jardin secret, admirer les magnifiques sculptures de Rodin, Bourdelle et Carpeaux et vous offrir un moment d’évasion, sachez qu’il est ouvert au public tous les jours, sauf le mardi.

 

Palais Saint-Pierre,

20 Place des Terreaux,

69001 Lyon

Leave a Comment