Primatiale-Cathédrale Saint Jean-Baptiste

lyon-primatiale-cathedrale-saint-jean-baptiste

Située au cœur du quartier médiéval et Renaissance du Vieux-Lyon, à l’entrée de la Rue Saint-Jean, la Primatiale-Cathédrale Saint-Jean-Baptiste, plus simplement appelée « Cathédrale Saint-Jean » est classée Monument Historique, inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et intégrée dans le premier secteur sauvegardé de France.

Elle faisait partie à l’origine du groupe cathédral de Lyon datant de l’époque carolingienne et comprenant deux autres églises, l’Eglise Saint-Etienne et l’Eglise Sainte-Croix, entièrement détruites à la Révolution. Née d’une interminable période de construction s’étalant sur plus de trois siècles entre 1175 et 1480, sa conception a été supervisée par trois archevêques successifs et inspirée par des styles architecturaux différents qui font la particularité de cet édifice religieux. Ainsi, Guichard de Pontigny émet initialement le souhait d’ériger une église romane. Puis, Jean Belles-Mains transforme le monument pour l’inscrire dans un style gothique. Enfin, Renaud de Forez transforme à nouveau le monument selon les codes architecturaux de l’époque pour lui façonner son aspect actuel.

Fortement mise à mal par les guerres de religion, la Révolution française et l’occupation allemande, cette église est une survivante de la colère des Hommes. Maintes fois endommagée, elle a été consciencieusement et inlassablement restaurée par une communauté lyonnaise à jamais fière de son patrimoine culturel et profondément attachée à son histoire.

Si vous passez par le Vieux-Lyon lors d’une grande célébration religieuse, par exemple la commémoration du vœu des échevins Lyonnais à la Vierge Marie le 8 septembre, vous aurez certainement le privilège d’entendre le son de la monumentale cloche Anne-Marie de la Primatiale fondue en 1622 et connue comme étant l’une des plus imposantes d’Europe avec le bourdon Emmanuel de la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

Enfin, si l’orgue de cette cathédrale relativement modeste et plutôt discret ne vous émerveillera certainement pas, la fabuleuse horloge astronomique* visible à l’intérieur de l’édifice vous fascinera sans nul doute !

  • Les monuments marqués d’un astérisque font l’objet de descriptions plus détaillées dans la rubrique « monuments insolites ».

 

Place Saint-Jean,

69005 Lyon

Leave a Comment