Ancien Théâtre Bellecour

Si vous vous promenez sur la rue de la République, vous ne pourrez pas manquer la somptueuse façade de l’ancien théâtre Bellecour, aujourd’hui occupé par l’enseigne FNAC. Véritable temple de la culture lyonnaise, ce théâtre, érigé en 1877 par l’architecte Jules Chartron, animait les esprits lyonnais et accueillait même les plus fêtards dans ses sous-sols jusqu’à l’aube au sein de sa boîte de nuit « l’Assommoir ». Il n’était ainsi pas rare de voir quelques bons vivants légèrement éméchés déambuler maladroitement et chahuter sous le ciel étoilé lyonnais, au grand dam des résidents de la rue de la République. Puis, dans la nuit du 22 octobre 1882, une bombe explose. Louis Miodre, jeune employé de l’« Assomoir » est tué sur le coup. On compte les blessés par dizaines. Les dégâts sont considérables. L’établissement ne s’en remettra jamais et sera contraint de fermer ses portes. C’est alors qu’en 1894, le journal lyonnais « Le Progrès » décide d’y installer son siège, confisqué le temps de la guerre par la milice lyonnaise chargée de chasser les juifs lyonnais et de traquer les résistants au régime de Vichy. L’enseigne « Le Progrès » est toujours visible sur le fronton du bâtiment.

 

85 Rue de la République,

69002 Lyon

Leave a Comment